[BLAGUE du 1er Avril] Innovation 2016: les futurs adhérents ESOX seront pucés!

Se voulant toujours à la pointe des nouvelles technologies, l’association a décidé dernièrement de s’associer avec le ministère de la Santé et un centre de recherche Parisien pour tester des puces sous-cutanée à destination des sportifs!

Le biohacking, un processus naturel de réappropriation

La FDA américaine (Food and Drugs Administration) a approuvé en 2004 l’implantation sous cutanée de radio-marqueurs à des fins médicales mais depuis de nombreuses applications  se sont développées: « L’implant est de la taille d’un grain de riz et offre une quantité infinie de possibilités. On peut s’en servir pour déverrouiller son portable ou son ordinateur par simple contact à travers la peau. Il peut servir aussi à ouvrir des serrures, une voiture, mémoriser son groupe sanguin ou encore stocker des données » explique Deady Leeman, un allemand spécialiste de l’implantation de puces. « Cela n’est plus qu’une question de temps avant que tout le monde en soit équipé » ajoute-t-il.

Quelles applications pour les ESOX?

« Les coachs pourront suivre en temps réels les constantes médicales de chacun de leurs joueurs, suivre leur évolution physique tout au long de la saison» explique Mathieu le président. Dans cette version, « l’encadrant pourra envoyer des impulsions électrique individuellement ou à tout un groupe pour éviter les débordements dans les Huddle ou la Sideline! Le centre de recherche travaille même déjà sur un v2 embarquant une puce GPS permettant de vérifier que le joueur absent pour les matchs à Brest ou Angoulême pour repas familial est bien rendu chez sa grand-mère! » ajout-t-il. « C’est formidable! » lance déjà coach Rémi, « on va pouvoir remettre les séniors dans le droit chemin car cette année c’était devenu la foire! ».

Et si on est pas d’accord?

« Faut pas s’inquiéter, c’est nous qui payons! » rétorque le président, « et puis vous n’allez pas me dire que les gens se soucient de leurs libertés individuelles de nos jours? Ils ont tous un compte Facebook, Instagram, Apple et Périscope… ».

L’expérience a déjà commencé depuis le début de la saison avec le président comme cobaye. Des résultats pas très convaincants pour le moment, ses performances sportives étant proches du néant et ses constantes étant souillées par sa consommation excessive d’alcool…

En espérant de meilleurs résultats avec l’ensemble des adhérents, nous vous donnons RDV à la rentrée pour le lancement de la campagne une licence = une puce pour la vie!